CHRISTIAN ANDRIEUX - CHRIS

Apprenti serrurier à l’age de 14 ans, j’embrasse tout naturellement une

carrière de ferronnier.
A la fin de mon activité professionnelle, mon envie du travail du toujours

aussi vive, je m’essaie en autodidacte, à la sculpture du métal repoussé.
Au début je réalise de petits formats, des portraits de personnalités régionales.

Puis attiré par la tauromachie espagnole, je présente des tableaux de différentes

phases de la corrida.

Ma passion m’a alors amené à la réalisation d’œuvres de grande envergure sur

des faits historiques.

Le radeau de la Méduse - La liberté guidant le peuple - Rouget de Lisle

composant La Marseillaise

Napoléon Bonaparte passant le col du Grnd Saint Bernard

La ralisation : La feuille de métal est travaillée à l’aide d’outils spécifiques sur

l’envers du décor pour repousser les reliefs, puis à l’endroit afin d’obtenir les

formes définitives.

Pour en savoir plus

JEAN-MICHEL CEAS

Mon parcours photographique a débuté lors de mes études en découvrant la magie

du développement N/B et l ’art du tirage.

J’ai poursuivi ma vie professionnelle dans le monde de l’image (événementiel et

vidéo) pour me consacrer lors de ma cessation d’activité à l’image fixe en y

explorant un peu tous les thèmes. J’en profite pour suivre les cours del ’Ecole Photo

«Image Ouverte» de Serge Gal à Nîmes et passer le CAPP hotopour le plaisir.

Depuis, la photographie fait partie de ma vie quotidienne au gré de mes

sorties, de mes voyages, de rencontres, d’associations ,et de divers projetsd

'exposition.

Je n’ai pas de domaine de prédilection mais préfère aborder un peu tous le thèmes

: paysage, reportage, actualité, sport, concert, création de séries…

J’ai été primé ou nominé dans plusieur smanifestations photographiques :Visa Off à

Perpignan, Exposition de l’Association Vivian Maieret le Champsaur, Objectif

Image, Vincennes Image Festival,…

Pour en savoir plus

JEAN-LUC LAFITTE

Mister LU ne raconte pas de craques sur l’art contemporain pas plus de bobards sur

l’art moderne, ce fut pour lui comme une catharsis après que son coeur est flanché

une fois, deux fois, trois fois mais jamais sans cesser de battre, lui redonnant un

second souffle pour recréer un monde perdu en lui, comme un cri, pour parodier un

chanteur bourlingueur, la peinture lui est venu de l’intérieur.

Une peinture à l’oreille en d’étranges correspondances entre les sons et les couleurs

, parfois du Métal, U2, Samba brésilienne, rythmes afro-cubains ou encore Nougaro

ou Cabrel, l’influence rythmique est la partie essentielle de sa démarche artistique.

Tous ses tableaux ont été créés en écoutant de la musique, la musique lui permet de

travailler de façon imprévisible et intuitivement.

Pour en savoir plus

ARTISTES EXPOSÉS

INVITÉS D'HONNEUR 2019

Chaque année

plusieurs artistes sont invités d'honneur des Caudalies marquant ainsi la qualité et l'importance de leur travail.

© 2019 site développé pour le weekend des arts les Caudales Proudly created with Wix.com